Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
This is my movies

This is my movies

Critiques de films, dossiers, box-office.

BO US, weekend du 23 au 25 septembre : Denzel fait tomber Tom.

BO US, weekend du 23 au 25 septembre : Denzel fait tomber Tom.

Après avoir été leader deux weekends consécutifs, "Sully" laisse son fauteuil au premier poids lourd de la fin d'année, "Les sept mercenaires" version 2016 avec Denzel Washington et Chris Pratt. La Warner lançait aussi son nouveau film d'animation "Storks" mais il n'a pas été en mesure de rivaliser. La concurrence derrière le trio de tête est laminée. Chiffres et analyses.

Un remake gagnant, un film d'animation un (poil) décevant !

BO US, weekend du 23 au 25 septembre : Denzel fait tomber Tom.

Denzel Washington a la cote en ce moment et justifie ainsi son statut de star (et les cachets qui vont avec). Suite au carton de "Equalizer" il y a 2 ans et à peu près à la même période, Sony et la MGM (qui détient les droits du remake signé John Sturges en 1960) mis en route une nouvelle version de ce classique du genre. Nanti d'un budget de 95 M$, épaulé par quelques gros noms (Chris Pratt, Vincent d'Onofrio, Ethan Hawke) et quelques vedettes montantes de la nouvelle génération (Byung-hun Lee, Halley Bennett, Peter Skarsgard), le duo Fuqua-Washington était logiquement présenté comme un poids lourd de la saison. Il n'a pas trop déçu, même si certains le voyait capable d'aller titiller la barre des 40 M$. Il faudra donc se contenter de 35 M$, ce qui n'est déjà pas si mal. Il faut dire que la presse avait été particulièrement timide voire assez fraîche (63%) et le public a lui aussi émit quelques petites réserves : un solide A- sur cinemascore qui contrebalance légèrement le 7,2 décevant sur Imdb et le 79% sur rotten tomatoes. A voir sur les prochains weekends, surtout que la concurrence à venir est rude.

"Cigognes et compagnie" est le 2ème film du département animation de la Warner à sortir en salles (deux autres sont attendus en 2017, centré autour de l'univers Lego) et ils se positionnent sur un créneau légèrement différent, plus orienté vers un public adulte. Co-réalisé par Nicholas Stoller (réal des films live "Sans Sarah, rien ne va", "Nos pires voisins" et sa suite), budgété à 70 M$, il avait le potentiel pour séduire un large public. Il se contentera d'un assez timide 21,8 M$ pour son weekend inaugural qui ne présage rien de bon au vu de la future concurrence (le nouveau Tim Burton débarque). Là encore, le soutien de la presse était assez timide (63%) et le public n'est guère plus clément : un joli A- sur cinemascore, 7,4 sur Imdb et 76% sur rotten tomatoes. Je vois mal le film cartonner sur le marché international, ce qui n'est pas vraiment la cas du leader du weekend donc on se dirige droit vers un demi-échec.

Enfin, "Sully" avait bien résisté le weekend précédent, dominant trois sorties nationales, et profitant d'une baisse assez légère de son public (- 37%). C'est encore le cas ce weekend avec 36% de spectateurs en moins mais ça reste suffisant pour accrocher le podium avec 13,8 M$ et un joli cumul de 92,3 M$. Reste à voir si le marché international sera aussi florissant.

Une concurrence laminée

BO US, weekend du 23 au 25 septembre : Denzel fait tomber Tom.

"Bridget Jones 3" avait été un non-événement le weekend passé (démarrant en 3ème position), il confirme la lassitude du public avec ce personnage puisqu'il perd 47% de son public avec 4,5 M$ sur ce weekend pour un petit cumul de 16,4 M$. Reste que le marché international est beaucoup plus lucratif pour le film avec 67,1 M$ en dehors des USA. Mais pour Universal, c'est clairement une mauvaise pioche.

"Snowden" ne marque pas encore le retour d'Oliver Stone au premier plan et encore moins au box-office. Perdant 48% de son public en dépit du fait d'être un film calibré pour le public adulte qui fréquente pourtant en masse les salles en ce moment, il ne récolte que 4,1 M$ pour un petit cumul de 15,1 M$. Open Road va encore perdre gros avec ce projet.

L'autre sortie nationale du weekend précédent et véritable camouflet pour le studio Lionsgate, c'est "Blair Witch", annoncé en grandes pompes au ComicCon de San Diego durant l'été. La stratégie du film surprise (le film avait été tourné sous le titre de travail "The Woods") n'a pas marché du tout et en plus, le film a signé un mauvais démarrage qui enchaîne désormais avec une chute de fréquentation de 58% ! Il récolte donc 3,950 M$ ce weekend, pour un petit cumul de 16,1 M$. En dépit de son petit budget (9 M$), c'est clairement un gros échec, ce qui est bien dommage pour le très prometteur Adam Wingard, réalisateur visuellement doué mais qui peine à s'imposer sur le marché.

Cet échec est à mettre en opposition avec "In the dark" qui continue de cartonner et qui inaugure sa 5ème semaine d'exploitation avec 3,8 M$ pour un joli cumul de 81,1 M$. Et sans avoir jouer au plus malin au ComicCon. A méditer donc.

"Suicide squad" est toujours là, avec une belle 8ème place pour son 8ème weekend. Il récolte encore 3,1 M$ et porte ainsi son cumul à 318,1 M$.

"When the bough breaks" n'en finit plus de dégringoler et se retrouve donc 9ème avec 2,5 M$ et un petit cumul de 26,6 M$.

Enfin, on clôt ce Top 10 avec "Kubo et l'armure magique" qui récolte encore 1,1 M$ ce weekend pour un cumul de 45,9 M$.

A la semaine prochaine avec trois grosses sorties : le drame épique "Deepwater Horizon", "Miss Peregrine et les enfants particuliers" de Tim Burton et la comédie "Masterminds" (qui n'est pas l'adaptation du célèbre jeu de société).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article