Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
This is my movies

This is my movies

Critiques de films, dossiers, box-office.

BO US, weekend du 26 au 28 août :

BO US, weekend du 26 au 28 août :

En cette année 2016, le cinéma d'horreur retrouve des couleurs (enfin, surtout celui du sang) et c'est donc en toute logique, au milieu d'une fin d'été qui sent bon la poussière et la naphtaline, que "In the dark" s'impose assez nettement. L'autre grosse nouveauté, c'était "Mechanic : résurrection" avec Jason Statham qui est la nouvelle démonstration que son nom ne fait guère vendre. Les sorties limitées ne s'en sortent guère mieux. Chiffres et analyses.

"In the dark" largement en tête, "Kubo..." accroche le podium.

BO US, weekend du 26 au 28 août :

Fede Alvarez s'était fait connaître via un petit court-métrage sympa et malin, démonstration de son savoir-faire technique plutôt qu'autre chose et ça avait marché pour lui ! Sam Raimi l'avait embauché pour mettre en boîte le remake de "Evil dead" qui avait fait son petit effet à sa sortie. Et maintenant, le voilà avec "In the dark" (traduction, littérale ;), française de "Don't breathe" donc, titre VO du film), toujours avec son héroïne Jane Levy en tête d'affiche, un petit budget de 9,9 M$ pour un pitch imparable (3 ados veulent voler des trucs dans la maison d'un vieil homme aveugle sauf que ce dernier est aussi un fou dangereux) et une presse sous le charme (87% sur rotten tomatoes). Cette petite bande Screen Gems (filiale de Sony) toujours produite par Sam Raimi signe donc un excellent démarrage avec 26,1 M$, comme souvent pour Screen Gems d'ailleurs en cette saison. Sans réel concurrent sur son créneau, il fera le plein et peut viser les 50 M$ assurément voire plus si la chute est limitée. Les spectateurs sont en tout cas ravis de la chose : B+ sur cinemascore, un gros 8 sur Imdb et 86% sur rotten tomatoes.

Le film devance aisément un "Suicide Squad" sur la pente descendante mais qui s'en sort bien mieux que ne pouvait le laisser penser des retours catastrophiques (ceux qui n'aiment pas le film diront que c'est injuste et que ça conforte la Warner dans sa démarche mais on peut aussi dire que s'il avait été plus conforme aux attentes, les scores auraient été autrement plus impressionnants). Pour son 4ème weekend, il récolte 12,1 M$ et porte ainsi son cumul à 282,8 M$. Si on ajoute des recettes internationales à 313 M$, on peut dire que le film n'est pas si loin de son objectif de 750 M$. Quant à savoir si c'est une bonne nouvelle pour DC, il faudra attendre les résultats des prochains films de l'univers.

Enfin, "Kubo et l'armure magique" se hisse sur le podium, gagnant ainsi une place par rapport à son weekend de sortie, grâce à une baisse de fréquentation limitée à 37%. Il récolte donc 7,9 M$, portant son cumul à 24,9 M$. Toutefois, cette production Laika, l'un des derniers studios d'animation en stop-motion, n'arrive pas à drainer suffisamment de public pour maintenir cet art au sommet et lui permettre d'envisager son avenir avec sérénité. Voir disparaître ce type d'animation serait vraiment dommage mais notre époque est ainsi. Les regrets viendront mais il sera sans doute trop tard.

"Mechanic 2" au fond du trou, un Top 10 aux allures de cimetière des ambitieux.

BO US, weekend du 26 au 28 août :

"Sausage party", film d'animation cheap en 3D, bénéficie lui d'une cote de popularité autrement plus affirmée au box-office (les retours sont moins bons que pour "Kubo...") et il récolte 7,6 M$ pour un cumul de 80 M$ !! La petite surprise du mois, c'est donc lui.

Les suites continuent donc d'affluer sur les écrans US avec "Mechanic : Resurrection", suite de "Le flingueur", remake d'un film de 1972. Le 1er opus n'avait pas été un gros succès (29 M$ aux USA, 33 M$ de plus dans le reste du monde pour un budget de 40 M$) mais les producteurs ont tout de même validé une suite grâce au twist final (contrairement au film avec Charles Bronson, le héros s'en sort, ouvrant ainsi la porte à une suite). Lionsgate n'en étant pas à sa première aberration (je voudrais vraiment rencontrer le dirigeant de ce studio), il se prend logiquement un mur : 7,5 M$. Pourquoi ? Le 1er volet n'avait déjà pas une si bonne réputation (6 sur Imdb, 51% sur rotten tomatoes), ce film date déjà de 5 ans et il est clair que Jason Statham n'a pas un réservoir de fans si important que cela (ses films plafonnent entre 20 et 30 M$ avec lui en tête d'affiche). La presse n'était pas vraiment enthousiaste (24% sur rotten tomatoes contre 53% pour le 1er film) et le public n'est guère plus clément : B+ sur cinemascore, 6,1 sur Imdb et 52% sur rotten tomatoes. Du coup, on retente sa chance une 3ème fois ou on enterre la franchise ?

Autre blockbuster en difficulté, c'est "Peter et Eliott le Dragon" remake du classique Disney des 70's. Il récolte 7,2 M$ et porte ainsi son cumul à 54,7 M$. Le hic, c'est que le marché international ne le sauvera pas, surtout au vu de son faible démarrage en France. Disney se rattrapera bientôt toutefois, ne sortez pas encore les mouchoirs, surtout que le studio a déjà récolté plus de 2 milliards de $ sur le territoire US cette année. Oui, tout échec devient très relatif en ces circonstances mais ce n'est pas pour autant que le studio se permettra quelques audaces.

"War dogs" chute sévèrement au classement (- 4 places) en dépit d'une baisse de fréquentation assez limitée (50% seulement pour une comédie, c'est peu). Il récolte 7,2 M$ et porte ainsi son cumul à 27,7 M$. La Warner a tenté un coup, ça a raté.

"Bad moms" s'accroche à sa 8ème place et récolte 5,7 M$ ce qui lui permet de porter son cumul à 95,4 M$. Il devrait donc être le 1er film de STX Entertainment à franchir le cap des 100 M$.

"Jason Bourne" suit juste derrière avec 5,2 M$ pour un cumul de 149,3 M$. Le marché chinois ne devrait pas lui être d'un grand secours puisqu'il fait vomir les spectateurs là-bas. Dommage, ses recettes mondiales en auraient bien besoin (198,5 M$ dans le reste du monde).

Enfin, le Top 10 est conclut par "Ben-Hur", autre remake (le 3ème de ce Top pour rappel) qui confirme son échec avec une chute de presque 60% et une petite moisson de 4,5 M$ pour un petit cumul de 19,5 M$. La Paramount doit sérieusement se remettre en question car là, il va droit dans le mur à court terme. A moins que "Transformers 5" ne soit son sauveur. Ah ben si, il fonce droit dans le mur en fait.

Enfin, on continue de parler de "Comancheria" (film Lionsgate) qui ne bouge pas au classement malgré ses 437 salles supplémentaires (portant ainsi son parc d'exploitation à 909 écrans) mais ses recettes font un sacré bond : 3,7 M$ (+ 38%) et son cumul se porte désormais à 8,5 M$.

Prenant la poussière depuis 2 ans dans les tiroirs de la Weinstein Company, "Hands of stone" avec Edgar Ramirez et Robert DeNiro ne bénéficiait que de 810 salles et logiquement, il se prend un gros bide : 1,7 M$. A noter que le trio Ramirez/DeNiro/Jakubowicz (le réalisateur) se reformera tout de même pour un projet toujours sans nom. Hâte de voir ça ?

A la semaine prochaine avec un ralentissement (provisoire) au niveau des sorties avec "The light between oceans" et peut-être "Morgan" en sortie nationale (film d'un des fils de Ridley Scott dont la Fox ne sait pas quoi faire, ce qui annonce encore une belle sortie technique).

Leur exploitation a pris fin ce weekend

BO US, weekend du 26 au 28 août :

Après une saison aussi chargée en suites, il est normal de voir une palanquée d'entre elles être retirées des salles désormais. Après "American nightmare 3" le weekend précédent, voici donc "Insaisissables 2" (qui obtient depuis un mois un beau succès en France), cette suite signée Jon Chu avec presque le casting d'origine (Isla Fisher a laissé sa place à Lizzy Caplan) plus quelques nouveaux (Daniel Radcliffe, Jay Choiu) mais bon, aucun miracle et logiquement, le film fera moins bien que le 1er volet... alors qu'il a bien entendu coûté plus cher (90 M$ pour ce 2ème volet contre 75 M$ il y a deux ans). Les USA n'auront pas été une terre accueillante avec 65 075 540 $ au final mais une belle moisson internationale lui a permis de sauver la face avec 255,8 M$ (mieux que le 1er volet). De quoi encourager le studio à boucler sa trilogie ? Lionsgate ayant enchaîné les gros échecs (au point de faire de la conclusion de "Divergente" un téléfilm sans le casting d'origine, oui, ces gens là pensent vraiment aux fans avant tout), ça me semble risqué mais bon, vu que certains prennent des décisions avec des calculatrices et des lignes de codes plutôt qu'avec leurs tripes et un cerveau...

L'autre suite qui se retire ce weekend, c'est "The Conjuring 2" qui fera lui aussi moins bien que son prédécesseur malgré des retours de la presse et du public vraiment excellents. Mais bon, le rythme infernal de l'été et une certaine propension du public à se désintéresser de plus en plus vite des films à l'affiche font que sa carrière s'achève avec 102 470 008 $ (contre 137,4 M$ pour le 1er opus). Grâce à des coûts maîtrisés (40 M$ de budget), ça reste rentable pour la Warner qui peut compter sur le marché international pour se refaire la cerise : 217 M$, là encore, c'est mieux que pour son prédécesseur) ce qui le place au niveau des recettes globales devant "The Conjuring" ! Alors, une suite ou pas ? Déjà, il faudra attendre de voir si Wan veut rempiler (surtout qu'il prépare actuellement "Aquaman", toujours pour le compte de la Warner) et qu'il va être, dans les prochaines années, un des mecs les plus demandés. A moins que le studio fasse appel à un autre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article