Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
This is my movies

This is my movies

Critiques de films, dossiers, box-office.

BO US du weekend du 10 au 12 juin : frissons sur le box-office !

BO US du weekend du 10 au 12 juin : frissons sur le box-office !
Deux ans après le choc, "The conjuring 2" revient terrifier les spectateurs et signe un départ fulgurant qui le place dans la droite lignée du film précédent. Il devance l'adaptation d'un jeu vidéo qui se prend un méchant gadin et une autre suite qui n'arrive pas à reproduire le tour du magie du précédent volet. Quand au Top 10, il compte de nombreux films aux budgets conséquents. Chiffres et analyses.

"The conjuring 2" effraie la concurrence !

BO US du weekend du 10 au 12 juin : frissons sur le box-office !

Le podium est exclusivement composé de nouveautés et c'est plutôt une bonne nouvelle pour les studios mais au vu du calendrier démentiel de cet été, c'est aussi un peu normal. Ainsi, "The conjuring 2" s'empare très nettement de la tête du box-office en signant un gros départ avec 40,350 M$ qui le place dans la droite lignée de son prédécesseur (41,8 M$ en 2013). Surtout, il consacre James Wan comme un maître du genre et une valeur sûre du box-office (5ème succès consécutif) qui doit rassurer la Warner quand on sait qu'il est aux manettes de "Aquaman". Le studio peut donc se frotter les mains et préparer sereinement le 3ème opus surtout que la rentabilité devrait être bonne (40 M$ de budget). La critique était certes un peu moins charmée qu'avec le 1er film (74% sur rotten tomatoes contre 86% en 2013), le public est lui toujours aussi comblé : A- sur cinemascore, un incroyable 8,3 sur Imdb (7,5 pour le 1) et 89% sur rotten tomatoes (82% en 2013). Bref, de quoi lui assurer une carrière longue et fructueuse.

Derrière, on retrouve donc "Warcraft" qui, s'il est bien un succès sur le circuit international (276,9 M$), ressemble fort à un gros échec aux USA. Longtemps annoncé et repoussé, le film de Duncan Jones ne fait pas une forte impression et se ramasse même avec un petit départ à 24,356 M$ seulement pour un budget de 160 M$. Les finances de Universal ne devrait donc pas trop en souffrir et le lancement de la suite non plus mais il se fera sans doute dans le cadre d'une coproduction internationale. Le public est pourtant assez enthousiaste avec un B+ sur cinemascore, un solide 7,7 sur Imdb et 83% sur rotten tomatoes. Voilà qui contraste fortement avec les 27% de moyenne pour la critique professionnelle. La barre des 100 M$ reste une utopie selon moi.

Autre suite, celle de "Insaisissables" qui débarque donc dans le créneau des trois ans mais qui ne semble pas très attendu à en juger son petit résultat : 23,025 M$ qui est très en-deçà des 29,350 M$ du 1er opus signé Louis Leterrier, le cinéaste ne rempilant pas derrière la caméra (remplacé par Jon Chu, qui se relève bien de son échec sur "Jem et les Hologrammes"). Lionsgate aura du mal à capitaliser sur cette franchise qui va devoir cravacher pour être rentable malgré un bon bouche à oreille : A- sur cinemascore, 7,2 sur Imdb (7,3 pour le 1) et 68% sur rotten tomatoes (70% en 2013). La critique avait également un peu moins apprécié que pour le 1er volet : 36% sur rotten tomatoes (49% pour le précédent). Là encore, la barre des 100 M$ est inatteignable.

Un Top 10 très bien doté.

BO US du weekend du 10 au 12 juin : frissons sur le box-office !

Six films du Top 10 de ce weekend ont des budgets supérieurs à 100 M$. Ce n'est pas nouveau (certains Top 10 de 2015 en comptait autant) mais ce resserrement de grosses machines n'est pas sans conséquence comme on peut le voir avec l'échec de certaines suites. Au premier rang desquelles on retrouve "Ninja Turtles 2" qui chute de 58% et se retrouve 4ème avec 14,8 M$ pour un cumul de 61 M$ seulement. La Paramount doit compter avec le marché international pour se refaire (135 M$ de budget de production) mais pour l'instant, ça ne décolle pas (55,3 M$).

Trois places en moins pour "X-Men Apocalypse" aussi qui ne récolte que 10 M$ pour son 3ème weekend !! Son cumul n'est que de 136,3 M$.

"Me before you" dégringole sévèrement avec 9,210 M$ (- 50%) et un cumul de 36,8 M$. Ça reste toutefois un solide résultat pour la Warner mais il souffre clairement d'une certaine concurrence.

"Angry Birds" est bien là avec 6,7 M$ et un cumul de 98,1 M$. La barre des 100 M$ sera atteinte en milieu de semaine.

Chute de 4 places pour "Alice 2" qui ne récolte que 5,544 M$ pour un petit cumul de 62,4 M$. Le reste du monde lui apporte 151 M$ mais pas de quoi en faire une affaire rentable pour Disney.

"Captain America 3" est par contre une affaire qui roule avec désormais 396,8 M$ au compteur grâce aux 4,3 M$ de ce weekend.

Enfin, "Le livre de la Jungle" boucle le Top 10 avec 2,7 M$ et un cumul de 352,6 M$. A noter qu'il dépasse également le cap des 900 M$ de recettes mondiales.

Enfin, un petit mot sur "Popstar : never stop never stopping" qui dégringole à la 13ème place avec 1,7 M$ et un maigre cumul de 8,3 M$. Universal devrait rapidement le retirer des salles.

"The lobster" quant à lui stagne un peu avec 991 K$ et un cumul de 5,1 M$. C'est un beau résultat pour ce film indé.

Leur exploitation a pris fin ce weekend

BO US du weekend du 10 au 12 juin : frissons sur le box-office !

Le film n'a pas quitté les salles US ce jeudi mais plutôt jeudi dernier, un fait qui n'était pas encore rendu public par Mojo Box Office que ce samedi. Dont acte. "Star Wars VII" a bouclé son exploitation américaine avec 936 662 225 $ ce qui en fait le plus gros succès de tous les temps (sans prendre en compte l'inflation) sur le sol US et le record du meilleur démarrage (entre autres) pour sa sortie. Il boucle son parcours international avec 1,131 milliard de $ ce qui n'en fait que le 3ème plus gros cumul de tous les temps derrière "Titanic" et "Avatar". Rappelons que son budget de production était de 245 M$ (hors promos et distribution) et malgré ça, je pense que Disney est désormais assis sur un trésor de guerre qu'il saura géré avec savoir-faire. Les suites et les spin-off auront sans doute du mal à faire mieux que ce film qui ne devrait être concurrencé dans ce domaine que par "Avatar 2", s'il sort un jour...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article