Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
This is my movies

This is my movies

Critiques de films, dossiers, box-office.

BO US, weekend du 13 au 15 mai : Disney continue de régner, "Money monster" à la peine.

BO US, weekend du 13 au 15 mai : Disney continue de régner, "Money monster" à la peine.
"Captain America 3" continue sa course folle au sommet du box-office sans pour autant avoir une tenue plus importante que la moyenne du genre tandis que le retour de Jodie Foster au cinéma mainstream n'a pas franchement susciter un enthousiasme débordant. En cette période cannoise, le cinéma de divertissement continue de faire la pluie et le beau temps aux USA? accentuant toujours un peu plus le décalage entre les deux côtés de l'Atlantique. Chiffres et analyses.

Le Captain toujours au top, Clooney n'a plus la cote.

BO US, weekend du 13 au 15 mai : Disney continue de régner, "Money monster" à la peine.

"Captain America 3" est donc un leader sans surprise même si la question est toujours de connaître l'importance de la chute de fréquentation. Elle est proche des 60% avec tout de même un 2ème weekend à 72,5 M$ pour un cumul de 295,8 M$ ce qui en fait un très large succès même si je m'attendais à une baisse un peu moins importante. Au niveau mondial, le film a déjà atomisé les recettes de son principal concurrent, "Batman vs Superman" puisque le film Marvel/Disney a déjà rapporté 645 M$ dans le reste du monde ce qui fait que la barre du milliard n'est plus très loin. Il paraît entendu qu'il fera mieux que "Iron Man 3", reste à voir s'il pourra battre "Avengers 2".

"Le livre de la Jungle" version live est toujours en bonne forme lui aussi avec 17,7 M$ pour son 5ème weekend et un cumul assez ahurissant de 311,7 M$. Le reste du monde est toujours bienveillant avec le film qui rapporte hors des USA 516,3 M$. Il reste toutefois en deçà du blockbuster Warner, empêchant ainsi Disney de placer 3 productions sur le podium des recettes mondiales de 2016. Loin de tous ces chiffres étourdissants, Jodie Foster revenait derrière la caméra pour la 4ème fois de sa carrière et c'était un retour sur un réseau de sortie national puisque son précédent opus, "Le complexe du castor", n'avait eu droit qu'à un circuit limité. La presse US était plutôt tiède avec le film (55% sur rotten tomatoes) et ça n'a sans doute pas motivé le public à venir découvrir le film, malgré Julia Roberts et George Clooney en têtes d'affiche. Du coup, le film signe un démarrage moyen à 15 M$ avec des retours du public assez mitigés : B+ sur cinemascore, 6,7 sur Imdb et un petit 63% sur rotten tomatoes. Bref, ça sent un peu le roussi pour les semaines à venir et c'est un demi-échec de plus dans les carrières de Clooney et Roberts.

"The darkness" sombre en silence, un Top 10 en pleine déprime.

BO US, weekend du 13 au 15 mai : Disney continue de régner, "Money monster" à la peine.

Réalisateur australien vénéré par les fans de cinéma de genre, auteur des petites bombes "Wolf Creek" 1 & 2, Greg McLean faisait avec "The darkness" un retour sur le sol après l'échec de "Solitaire". C'est là encore un gros bide puisque son nouvel opus, un thriller horrifique PG-13, n'avait déjà pas franchement convaincu la presse (0% sur rotten tomatos avec 15 critiques seulement) et le public n'a pas vraiment plus répondu à l'appel des ténèbres puisque le film est certes 4ème ce weekend mais avec un résultat presque famélique : 5,180 M$ sur un parc d'exploitation somme toute assez réduit (1 755 écrans). Produit par l'inévitable Jason Blum et distribué par High Top Releasing, le film est aussi descendu par les spectateurs : C sur cinemascore, 4,2 sur Imdb et 27% sur rotten tomatoes. Ouch !

Après un joli rebond, "Mother's day" encaisse cette fois-ci une chute de fréquentation mortelle avec 70% de spectateurs en moins : 3,2 M$ et un cumul de 28,7 M$ qui reste honorable mais je pense que le studio espérait plus au vu du budget de 25 M$.

"Zootopie" reste présent dans le Top 10 avec encore 2,8 M$ et un cumul de 331,8 M$.

"Le chasseur et la Reine des Glaces" descend de 3 places et ne récolte que 2,580 M$ ce weekend pour un cumul de 44,5 M$.

"Keanu" descend lui aussi de 3 crans et ne récolte que 1,9 M$ et porte ainsi son cumul à 18,6 M$. Sauf que lui ne pourra pas vraiment compter sur le box-office mondial pour faire grimper la cagnotte.

"Barbershop 3" récolte de son côté 1,675 M$ et porte ainsi son cumul à 51,3 M$. Je doute que la Warner lance un 4ème opus avant une bonne décennie.

Enfin, "The Boss" clôt ce Top 10 avec 1,180 M$ et un porte ainsi son cumul à 61,1 M$ ce qui reste honnête au vu de son budget de 29 M$ mais le studio espérait mieux et c'est une déception pour un film avec Melissa McCarthy en tête d'affiche. Son année pourrait être un peu plus noire si "Ghostbusters" est lui aussi un bide.

A dimanche avec un film que j'attends énormément : "The nice guys". Mais il y aura de la concurrence avec "Angry Birds : le film" et surtout "Nos pires voisins 2".
Leur exploitation s'est achevée ce weekend.
BO US, weekend du 13 au 15 mai : Disney continue de régner, "Money monster" à la peine.

"Gods of Egypt" devait marquer le grand retour d'Alex Proyas mais ce fût au final un bide retentissant qui a définitivement mis dans le rouge Lionsgate et Summit Entertainment qui enchaînent les bides cosmiques et coûteux. Vilipendé par la presse, un peu boudé par le public, le film rapporte tout de même 31 153 464 $ aux USA et 109,4 M$ dans le reste du monde. Sauf que le film a tout de même coûté 140 M$ (hors marketing et frais de distribution). Ça pique !

Sensation au festival de Toronto 2015, "Hardcore Henry" avait déclenché une surenchère d'offres de la part de différents distributeurs et c'est finalement STX Entertainment qui avait décroché la timbale avec une offre à 10 M$. Uniquement porté par son concept fou, le film devait être une bonne surprise au box-office et ce fût au final un gros bide : 9 252 038 $ sur le sol US et un maigre butin de 5,081 M$ dans le reste du monde. C'est incroyable surtout quand on pense que le film a été tourné en Russie par un réal du coin. Il n'a pourtant rapporté qu'à peine 2,6 M$ là-bas. Quand à STX Entertainement, son année 2016 est bien pourrie car les nouveautés ne prennent pas et il faudra attendre "The free state of Jones" pour en savoir plus si le studio est viable ou pas.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article